Accueil VIDEO Philips TV 2023 : les secrets de l’OLED et de la mini...

Philips TV 2023 : les secrets de l’OLED et de la mini LED

424
0



OLED808

– cliquer pour agrandir –

TP Vision a récemment annoncé sa nouvelle gamme 2023 avec un événement organisé à son siège à Amsterdam, qui a également été diffusé en ligne. La communication sur nouveaux modèles s'est principalement limitée aux spécifications de base, sans entrer dans les détails : vous trouverez tous les détails dans les articles sur l'OLED808, l'+908 et les LCD The Xtra et The One.

Dans cet article approfondi, nous nous concentrerons précisément sur les caractéristiques qui n'ont pas trouvé suffisamment d'espace au moment de l'annonce, grâce aux informations fournies par Danny Tack, directeur principal de la stratégie et de la planification des produits chez TP Vision. Les informations fournies sont nombreuses et comprennent non seulement les stratégies pour l'année en cours, dont certaines sont différentes de celles du passé, mais aussi les technologies utilisées dans les téléviseurs, celles qui ne le sont pas et d'autres domaines tels que la Smart TV, que TP Vision poursuit via une double voie parallèle avec deux plates-formes distinctes.

RÉSUMÉ

TÉLÉVISEURS OLED AVEC TECHNOLOGIE MLA



– cliquer pour agrandir –

La série télévisée de Philips OLED+908, le haut de gamme de cette année, sont équipés de panneaux OLED WRGB de dernière génération produites par LG Display. Il s'agit plus précisément d'écrans équipés de la technologie MLA, l'innovation présentée au CES qui promet d'améliorer sensiblement les performances à plusieurs égards.



– cliquer pour agrandir –

Philips les décrit comme des “panneaux de troisième génération” : la première est constituée par les OLED WRGB présentées par LG au CES 2012 et commercialisées par la suite. La deuxième génération est OLED.EX, les panneaux à base de deutérium qui ont augmenté la durabilité, la stabilité des performances et la luminance de pointe jusqu'à 20 %.



– cliquer pour agrandir –

Avec les débuts de la troisième génération, le Technologie MLAqui est l'acronyme de Micro Lens Array (réseau de micro lentilles) et qui est regroupée sous l'appellation de Technologie META. De quoi s'agit-il ? Comme son nom l'indique, il s'agit de de micro-lentilles qui servent à optimiser le trajet de la lumière généré par les émetteurs organiques, en récupérant la partie qui serait perdue à cause des réflexions à l'intérieur du panneau.



– cliquer pour agrandir –

Sur les téléviseurs OLED+908 de 77 pouces, il y a 42,4 milliards de micro-lentilles, 5,117 par pixel. Nous ne disposons pas de données sur les coupes les plus petites, mais nous savons que le nombre de micro-lentilles est réduit plus ou moins proportionnellement. La contribution de la technologie MLA est, au moins sur le papier, certainement significative : on parle d'une réduction d'un tiers du nombre de lentilles. une luminance augmentée jusqu'à 70% plus, luminance maximale jusqu'à 2 100 NIT à 3 % de la surface du panneau (en mode “dynamique”) et jusqu'à 250 NIT pour 100 % de la surface du panneau.



Le filtre Vanta Black comparé à la génération OLED précédente

– cliquer pour agrandir –

L'obtention de ces résultats n'est cependant pas uniquement due aux modifications du panneau : comme sur les LG 2023 OLEDs, nous trouvons la contribution de Meta Boosterun nouvel algorithme qui les images en temps réel et gère l'alimentation électrique pour augmenter la luminance. Selon Philips et LG, cette technologie est capable d'augmenter le pic de luminance même lorsque la zone à couvrir sur l'écran est plus grande, c'est-à-dire lorsqu'elle n'est pas concentrée sur de très petites zones de l'écran.



– cliquer pour agrandir –

META Technology inclut ensuite un nouveau polariseur sur les panneaux : le ‘Vanta Black‘ est décrit comme étant capable de de briser les réflexes Les réflexions directes sont réduites de 70 % et celles générées par la lumière ambiante de 30 %. Enfin, il existe une dernière amélioration apportée par les micro-lentilles : la réduction de la luminosité. structure intégrée dans les panneaux OLED de troisième génération fait écho à la conformation de l'élément de base de l'OLED. les yeux des libellules.



– cliquer pour agrandir –

Cette approche est similaire à celle utilisée par Samsung sur ses téléviseurs SUHD, modèles lancés vers 2016 et équipés d'un filtre anti-mites. Dans les nouvelles OLED de Philips, les micro-lentilles convexes composent une structure capable d'absorber la lumière du soleil. d'élargir l'angle de visionen l'améliorant d'environ 60 %. A OLED+908 est enfin présent un dissipateur thermique qui permet de dissiper la chaleur générée par les panneaux.

PROCESSEURS P5 DE SEPTIÈME GÉNÉRATION ET NOUVELLES FONCTIONS



– cliquer pour agrandir –

Les téléviseurs Philips 2023 sont équipés de la technologie processeurs P5 de septième génération, la dernière évolution de l'électronique dotée d'une intelligence artificielle. Certaines fonctions sont spécifiques aux produits haut de gamme, notamment les OLED. Les séries OLED808 et OLED+908 introduisent de nouvelles fonctions liées à l'intelligence artificielle. capteurs d'éclairement présents dans les téléviseurs, ceux qui détectent la quantité de lumière dans l'environnement.

Toutes les fonctions liées à ces capteurs sont regroupées sous l'appellation ‘Ambient Intelligence'. Les ingénieurs de TP Vision ont conservé deux des solutions présentes dans les générations précédentes : il s'agit de ‘Soins des yeux‘ et ‘Optimisation des détails sombres‘. Le premier permet d'ajuster la quantité de lumière émise par les écrans en fonction des conditions ambiantes, en abaissant le niveau dans les pièces sombres et en l'augmentant dans les pièces bien éclairées, de manière à ne jamais fatiguer les yeux.



– cliquer pour agrandir –

Optimisation des détails sombresmodifie plutôt le gamma, en éclaircissant les parties les plus sombres pour les rendre intelligibles même dans des environnements très éclairés, une condition dans laquelle les parties les plus sombres risqueraient d'être fermées et donc indistinctement noires, sans aucun détail visible à l'intérieur. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle on distingue un étalonnage pour les environnements sombres d'un étalonnage pour les environnements lumineux : ici, ce sont simplement les téléviseurs qui le font automatiquement grâce à la contribution des capteurs.

Lire aussi :  LG G3 OLED TV : premières impressions et mesures

La fonction ‘Optimisation de la température de couleur‘, remplacée par la nouvelle technologie plus avancée ‘Intelligence ambiante V2‘ avec Capteurs d'éclairement XYZcapables non seulement d'effectuer des quantitatives de la lumière présente dans la pièce mais aussi d'évaluer sa température de couleur. Pratiquement tous les réglages automatisés, confiés au processeur P5, sont effectués en tenant compte de la présence d'une lumière plus ou moins froide. La lumière blanche de l'écran est alors ajustée en fonction de la température de couleur de la pièce.



– cliquer pour agrandir –

Spécification de LCD L'Unique PUS8508 est au contraire le ‘Porte à double ligne‘ (DLG) qui devient ‘Super résolution matérielle‘ (HSR) en fonction des coupes. Les écrans de cette série fonctionnent tous avec un taux de rafraîchissement de 50/60 Hz. Afin d'offrir un niveau de détail plus élevé en mouvement, de réduire le flou et d'assurer une réponse plus rapide aux commandes, Philips a adopté un certain nombre de technologies qui permettent à l'écran d'être plus précis. de traiter les signaux de 60 Hz en doublant la fréquence et en les envoyant à l'écran comme s'ils étaient à 120 Hz..

Il n'est évidemment pas possible d'afficher des images de 120 Hz sur des écrans de 60 Hz, et c'est là que les technologies mentionnées ci-dessus entrent en jeu. Sur les modèles jusqu'à 55 pouces, l'écran DLGqui, dans la pratique double le taux de rafraîchissement au détriment de la résolution verticale, ce qui correspond à une réduction de moitié. Sur le 65″, on trouve à la place le système plus sophistiqué HSRIci, c'est l'électronique qui vient à la rescousse pour améliorer le niveau de détail. Contrairement à la DLG, le processeur interpole entre les lignes à afficher à l'écran, l'ajout d'informations obtenues par le calcul de la moyenne des parties de l'image effectivement affichées. Les lignes affichées à l'écran sont toujours à moitié, mais le flou est réduit grâce aux détails supplémentaires recréés par le processeur P5.



– cliquer pour agrandir –

Sur les écrans LCD OLED808, OLED+908 et The One PUS8808, on trouve la fonction Dolby Vision à 120 Hzgrâce aux SoC MediaTek Pentonic 1000. La limitation à 60 Hz demeure sur le The One PUS8508, qui utilise des panneaux LCD 50/60 Hz, et sur les PML9380 et PML9008. Pour ces derniers, le Dolby Vision à 120 Hz est absent parce qu'une plateforme différente a été utilisée et non le Pentonic 1000, selon Tack, et ce n'est probablement pas une coïncidence que la Smart TV soit aussi complètement différente des autres modèles qui adoptent à la place le Dolby Vision. Google TV.

La dernière innovation dans le domaine de l'électronique est la nouvelle version du Super Resolutionun algorithme qui, sur les modèles P5 de septième génération, est capable de reconstruire les détails plus efficacement tout en obtenant des bords plus nets autour des objets à l'écran. Pour obtenir ces résultats, un mappage est effectué pour déterminer la profondeur de champ de l'image, une solution similaire à celle que LG a appliquée à ses Alpha 9 de sixième génération avec la fonction HDR Expression Enhancer.

PAS DE QD-OLED OU OLED+938 EN 2023



– cliquer pour agrandir –

Philips a é la technologie QD-OLED, une nouvelle tout à fait officielle et confirmée à nouveau par Tack lui-même, qui a également voulu faire le point sur la situation. Aucun téléviseur doté de la technologie QD-OLED n'arrivera en 2023La raison en est la décision de se concentrer sur les panneaux MLA de LG Display, considérés comme très attractifs pour toutes les raisons que nous avons rapportées dans ce même article. Cependant, cette décision ne semble pas irrévocable : elle sera probablement prise en fonction de l'évolution des technologies et des tendances du marché.

Contrairement aux années précédentes, il ne semble pas non plus qu'il y aura du nouveau au second semestre. Habituellement, la gamme Philips était scindée en deux : une première partie était présentée en début d'année tandis qu'une seconde série, composée des produits haut de gamme, arrivait en même temps que l'IFA à Berlin, entre fin août et début septembre. Cette année, TP Vision aurait choisi de simplifier son offre et aucun produit supplémentaire n'est attendu.

Il n'y aura pas de, en d'autres termes, un OLED+938

LES MINI LEDS



Le Xtra PML9380

– cliquer pour agrandir –

Les deux séries Mini LED, PML9380 et PML9008, partagent les mêmes technologies de base, mais appliquées différemment. La PML9389 est censée utiliser des panneaux VA et est plus haut de gamme.mais est également équipée d'un rétroéclairage plus sophistiqué.

Les mini LEDs créent une configuration Réseau complet de LED avec gradation localec'est-à-dire contrôle par zones du rétroéclairage, chacune pouvant être éteinte indépendamment des autres pour améliorer le niveau de noir et augmenter le rapport de contraste.



L'Xtra PML9008

– cliquer pour agrandir –

TP Vision n'a pas fourni de chiffres exacts pour chaque modèle, se contentant d'indiquer le nombre maximum de zones présentes sur les deux séries. Comme toujours, le nombre augmente avec la diagonale, de sorte que pour les plus petites coupes, le chiffre est inférieur mais toujours proportionnel. Pour le PML9380, on parle d'une gradation locale avec jusqu'à 144 zones.

Lire aussi :  Grand Gala de Rome 4 et 5 mars 2023 : les lieux de réunion

PML9008 est équipé d'une version simplifiée de la même technologie : il s'agit toujours de matrices de LED complètes avec gradation locale, mais avec un système d'alimentation en énergie de type nombre de zones nettement inférieur, atteignant un maximum de 80. Supposons en outre que le pic de luminance soit également plus faible : TP Vision n'a fourni aucune information à ce sujet, se contentant d'indiquer que sur le PML9380s, elle atteint 1 000 nits.

LA NOUVELLE PLATEFORME SMART TV ET L'INTERFACE REMANIÉE



image © FlatpanelsHD

– cliquer pour agrandir –

Sur les téléviseurs LED Xtra Mini, c'est-à-dire les PML9380 et PML9008 susmentionnés, le nouveau téléviseur LED Xtra Mini, le PML9380 et le PML9008, fait son entrée sur le marché. nouvelle plateforme Smart TV développée par TP Vision sur la base de Saphi (qui est à son tour basé sur Linux), utilisé ces dernières années sur certaines séries comme le 7607 lancé en 2022. Pour l'instant, il n'y a pas de nom officiel, il sera discuté au moment de la sortie. L'interface est très similaire à celle de Google TV : encore une fois c'est le contenu qui commande pratiquement toute la page d'accueil.

En haut, certains contenus recommandés sont mis en évidence, tandis qu'en dessous se trouve une série de carrousels comprenant des applications installées et d'autres contenus recommandés regroupés par services individuels, tels que ceux de Netflix et Prime Video. Ensuite, une section est consacrée aux contenus gratuits : une liste ad hoc est créée pour chaque pays, comprenant à la fois les contenus distribués via l'internet et ceux reçus via les tuners TV. TP Vision a déjà conclu des accords avec des diffuseurs locaux tels que Mediaset.



– cliquer pour agrandir –

Dans le cas où une application n'est pas présente sur la plateforme, la diffusion se fait via des applications pour smartphones et tablettes, à la manière d'un Chromecast sur Google TV. On parle également d'une réactivité nettement améliorée, ce qui devra ensuite être vérifié par des tests sur les modèles finaux.

La nouvelle Smart TV s'accompagne d'uneune interface graphique fortement remaniée. Les menus à l'écran occupent désormais moins d'espaceun choix fait dans le but de simplifier l'utilisation des produits. L'espace gagné permet de vérifier plus facilement l'impact des changements : en changeant le mode vidéo, par exemple, on peut voir en temps réel comment l'image change.



– cliquer pour agrandir –

L'utilisation est également plus rapide: TP Vision a pris l'exemple des commandes de balance des blancs en 2 points. Avec l'ancienne interface, il fallait faire des allers-retours dans le menu pour effectuer des modifications, opération qui impliquait l'affichage de plusieurs écrans occupant presque tout l'espace disponible. Sur les nouveaux modèles de la gamme 2023, il n'y a plus qu'une petite barre horizontale en bas (comme sur de nombreux produits concurrents) : pour faire défiler les éléments disponibles, il suffit de se déplacer de haut en bas avec les flèches directionnelles.

L'apparence générale est conforme aux menus que l'on trouve habituellement sur Android et Google TV : il est possible d'activer ou de désactiver les paramètres en appuyant sur le bouton OK et de faire défiler tous les paramètres vidéo en allant vers le bas ou vers le haut. Dans le cas des modes vidéo, une barre horizontale contenant tous les préréglages peut être ouverte ; un déplacement vers la droite ou la gauche permet de faire défiler les paramètres et de voir immédiatement comment l'image change.



– cliquer pour agrandir –

Le dernier en date est un Mise à jour de la technologie DTS Play-Fi. Sur tous les Google TV 2023, il n'est plus nécessaire de combiner une barre de son qui sert de point de départ pour connecter les autres enceintes par la suite. Tous les composants peuvent être branchés directement sur les téléviseurs pour une utilisation optimale. former des systèmes de home cinéma Dolby Atmos jusqu'à 7.1.4 canaux. Les téléviseurs peuvent également être utilisés comme canaux centraux,

Enfin, les téléviseurs OLED+908 sont équipés d'un nouveau système de contrôle de la qualité. télécommande entièrement repensée. L'unité de commande comporte un nombre réduit de boutons, comme c'est le cas pour presque tous les produits “intelligents” sur le marché. Cependant, les ingénieurs de TP Vision ont mis au point un système ingénieux pour compenser l'absence de clavier numérique : de base, la télécommande comporte des boutons pour l'accès direct à certains services, pour le réglage de l'Ambilight, celui qui active le microphone et d'autres boutons d'usage courant.



– cliquer pour agrandir –

Le fait d'appuyer sur un bouton approprié permet d'activer un qui correspond au rétroéclairage pour indiquer la nouvelle fonction de chaque touche, y compris tous les chiffres du clavier numérique. Le rétroéclairage est également activé en soulevant simplement la télécommande, grâce à des capteurs intégrés à l'intérieur. L'alimentation électrique est assurée par un qui se recharge via le port USB-C.

Parmi les autres nouveautés, citons l'augmentation du nombre de disponibilité des téléviseurs haut de gamme avec barre de son sera également disponible à partir du mois d'avril dans les nombreux points de vente du groupe Home Visionbien distribué dans toute l'Italie.

Pour plus d'informations : philips.it/c-m-so/tv – homevision.it/resellers

Article précédentLa mise à jour 20.1 de Kodi est arrivée et voici toutes ses nouvelles fonctionnalités
Article suivantBard, le ChatGPT de Google, est disponible dès maintenant